Qu’est-ce qu’une attestation d’hébergement ?

L’attestation d’hébergement, parfois appelée certificat ou déclaration d’hébergement, est en principe l’acte officiel certifiant la légitimité du séjour d’une personne ou d’une société tiers au sein d’un logement ou d’un local précis.

Le document est pour le plus souvent essentiel pour parvenir à bout de procédures administratives parfois fastidieuses. Dans le cas d’une société, le certificat sert à prouver que l’activité exercée dans le local est bien en adéquation avec les conditions en vigueur.

En guise de remplacement au justificatif de domicile, l’attestation d’hébergement sert à certifier qu’une personne habite bien à telle adresse sans en être le propriétaire ou le locataire.

L’on parle là d’un occupant à titre gratuit d’un logement. Cette entité est ce qu’on appelle l’hébergé. Ce dernier ne peut se passer de cet acte officiel dans le cadre de la réalisation de procédures administratives liées à l’ouverture d’un compte bancaire ou à une demande de financement.

En général, c’est le propriétaire qui se charge de délivrer ce document à l’entité dite hébergée. Mais les locataires légaux possèdent aussi cette faculté. Ce papier administratif est indispensable pour obtenir un visa de séjour pour des visiteurs étrangers. Les autorités en charge de la délivrance de cette autorisation l’exigent parmi les dossiers à fournir pour la validation de la demande.

Pour une entreprise, le certificat d’hébergement tient plus ou moins la même fonction. Il atteste que l’activité est bel et bien située à l’adresse mentionnée sur le document. Son lieu d’implantation est dit siège social.

Parfois, le dirigeant de la société doit se conformer à quelques contraintes pour obtenir son attestation d’hébergement. Sinon, il doit opter pour une alternative autre que celle choisie préalablement.

Attestation d’hébergement : c’est quoi ?

thought-2123970_1280(5)

L’attestation d’hébergement est un document officiel servant de justificatif souvent indispensable dans le cadre de différentes procédures administratives ou commerciales. Cela concerne notamment la demande de crédit bancaire, l’ouverture d’un compte auprès d’une banque, l’enregistrement d’un véhicule auprès de l’établissement de carte grise ou le renouvellement de papier d’identité.

Si vous ne pouvez pas vous procurer un justificatif de domicile à votre nom, l’attestation d’hébergement peut constituer une alternative envisageable. Dans ce sens, cette démarche s’adresse principalement aux personnes logées à titre gratuit chez un parent ou un tiers. Et pour permettre à l’hébergé de produire un dossier complet, l’hébergeur doit accompagner l’attestation rédigée avec certains documents officiels le concernant.

Autrement dit, l’attestation d’hébergement garantit que la personne, dite « demandeur », est hébergée chez l’auteur de la requête. Aucune contrainte légale n’oblige ce dernier à s’exécuter.

Cependant, un refus de sa part s’avèrerait quelque peu défavorable pour la partie hébergée. Celle-ci sera confrontée à plusieurs obstacles lors de démarches administratives importantes. Il se peut même qu’elle ne parvienne pas à en venir à bout.

  • Quelles informations y sont mentionnées ?

À l’image de bien d’autres documents administratifs, notamment le justificatif de domicile, le certificat d’hébergement doit comporter plusieurs points relatant des informations personnelles de l’hébergeur et de l’hébergé. Ainsi, il faut que l’identité des deux parties concernées y soit présente. L’auteur de la requête devra alors y renseigner des coordonnées complètes.

La date de la demande sera également précisée en haut de page. Vous allez renseigner comme objet « attestation d’hébergement ». Écrivez le contenu avec le plus grand soin. Assurez-vous de procéder à une rédaction dans les règles de l’art, sans abréviation ni faute d’orthographe. L’émargement de la lettre est assigné à celui qui rédige, soit l’hébergeur, en bas de page.

Pour rédiger l’attestation d’hébergement, il est fortement recommandé de vous baser sur un modèle précis. La rédaction d’un document officiel ne se fait pas aisément pour certaines personnes en raison de quelques exigences au niveau de la formulation des dires.

Il est vrai que la fonction principale de la lettre d’hébergement se limite à un caractère justificatif. Cependant, il vaut mieux rester sur ses gardes au risque d’une invalidité de son certificat.

  • À quel moment le certificat d’hébergement est-il nécessaire ?

Vous avez la possibilité de délivrer une déclaration d’hébergement que vous soyez propriétaire ou locataire. Il suffit que vous ne soyez pas un occupant à titre gratuit de votre logement.

Vous rédiger l’attestation selon que la personne habite sous votre toit à titre gracieux et qu’elle vous en fait la demande. À quoi bon la rédiger si la personne hébergée elle-même n’en évoque pas la nécessité.

Du côté de l’hébergé, il peut se servir de l’attestation à chaque fois qu’il en aura besoin. À l’évidence, la possession de ce certificat est plus que profitable dans le cadre de la réalisation de procédures administratives. Plus concrètement, cela simplifie les démarches à entreprendre et allège davantage les complications qui y sont pour le plus souvent associées. En d’autres termes, il est toujours préférable de posséder ce document.

Certaines plateformes en ligne proposent des fonctionnalités accompagnant les demandeurs dans la rédaction de leur attestation. Ce procédé semble plus pratique. Une fois la lettre rédigée avec le soutien des prestataires, il suffit de la télécharger et de l’imprimer depuis chez vous. Et puisque le destinataire habite en principe sous le même toit que vous, la remise se fait généralement en main propre.

Quelles règles à respecter ?

handshake-2056023_1280

La rédaction d’une attestation d’hébergement est une pratique gratuite. En aucun cas, elle ne doit faire l’objet d’une transaction financière. Toutes tentatives de nature frauduleuse sont aussi formellement interdites. La falsification d’une déclaration ou l’inexactitude du certificat sont en conséquence passibles de lourdes pénalités définies selon les termes de la législation en vigueur.

Dans les détails, toute personne intervenant dans la falsification du document sera condamnée à une peine d’emprisonnement d’une durée de 1 an et écopera d’une amende de 15 000 euros.

La pratique est considérée comme étant une infraction spécifique à l’incrimination de faux et usage de faux. Ce qui est un acte fortement méprisé par la loi et les professionnels en la matière.

Les sanctions appliquées peuvent atteindre jusqu’à 3 ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende si l’infraction est commise à l’encontre du Trésor public. Ainsi, il faut y réfléchir à deux fois avant de vouloir commettre une telle infraction.

Les conséquences sont, à l’évidence, néfastes et irréversibles compte tenu des peines quelque peu lourdes auxquelles il faut se préparer si vous vous faites prendre.

Attestation d’hébergement pour visa

passport-3127927_1280

L’attestation d’hébergement pour visa est le document officiel nécessaire lorsque l’on veut héberger une ou plusieurs personnes non résidentes en France durant une période prédéterminée.

Parfois appelée attestation d’accueil, cette formalité permet aux familles vacancières ou à des étudiants étrangers de séjourner dans le pays en toute légalité tout au long de leur passage.

Les diverses entités en charge de l’attribution des visas exigent ce document pour valider l’accès au territoire. Le certificat correspond à un formulaire administratif standardisé à retirer auprès de la mairie. Mises à part les informations classiques à renseigner dans le document, certaines caractéristiques du logement y sont à décrire pour que les autorités puissent s’assurer de conditions de vie adéquates pour le séjour des visiteurs.

Tout étranger souhaitant passer un séjour dans l’Hexagone est contraint de faire la demande d’une attestation d’hébergement, sauf s’il a rempli les conditions d’obtentions d’une autorisation de séjour du type touristique.

Pour l’avoir, il faut avoir réservé auprès des prestataires hôteliers ou des campings. Certains étrangers comme les citoyens des nations membres de l’Union européenne et de certains États comme la Suisse, le Liechtenstein et la Norvège sont dispensés de la procédure.

Comment obtenir le document ?

laptop-3196481_1280(5)

Pour obtenir une attestation d’hébergement, il faut adresser une demande accompagnée de quelques justificatifs aux autorités concernées. Les pièces à rassembler comprennent les documents suivants.

Le justificatif de résidence sert à prouver votre légitimité en tant que propriétaire ou locataire. Vous pouvez utiliser une copie de votre contrat de bail ou un avis de taxe foncière.

Il faut également envoyer un justificatif de domicile. Une facture d’électricité ou une quittance de loyer peut faire l’affaire. Bien évidemment, les pièces d’identité sont des incontournables des procédures administratives.

Ainsi, il faut vous servir de votre carte d’identité ou de votre titre de séjour. Les administrateurs exigent aussi l’envoi de justificatif de ressources financières (Bulletin de salaire ou avis d’imposition).

Un timbre fiscal d’une valeur de 30 euros est à ajouter dans les dossiers que vous préparez. Vous pouvez accuser tant une acceptation qu’un refus de votre demande. Le cas de figure diffère selon les mairies. Assurez-vous d’avoir un maximum d’informations avant déposer votre sollicitation.

Attestation d’hébergement de société

La fonction du certificat d’hébergement de société est identique au rôle que tient généralement la lettre d’hébergement classique. La seule différence est que dans ce contexte précis, l’on parle de siège social et non de lieu de résidence. Plus précisément, le document atteste que l’enseigne possède bel et bien une adresse commerciale.

Le lieu d’implantation de l’entreprise peut être votre propre domicile personnel, un local commercial ou une société de domiciliation. Pour le plus souvent, l’attestation d’hébergement est établie lorsque la société est sise à l’adresse personnelle du dirigeant. Cette procédure est obligatoire. Elle fait partie des étapes prioritaires dans le cadre de la création d’une entreprise.

À savoir que l’adresse fiscale de référence est un élément essentiel de l’identité de votre société. Cette information détermine sa nationalité, son pays d’imposition et les autorités compétentes en cas de situation litigieuse. Disposer d’un siège social est indispensable pour l’obtention de votre immatriculation.

Quand est-ce l’attestation d’hébergement est utile ?

L’utilité du certificat d’hébergement de société dépend du local en question. Vous pouvez utiliser votre propre domicile sauf en cas de contre-indication précisée dans votre règlement de copropriété.

Dans ce cas de figure, il est possible que les restrictions vous empêchent de recevoir des clients ou des marchandises si l’activité se trouve à l’étage. Et habituellement, l’hébergement au domicile ne peut dépasser un délai de 5 ans.

Il est rare que l’attestation d’hébergement soit utile dans le cas où la société est sise au sein d’un local commercial dont la marque est elle-même propriétaire ou locataire. Dans ce contexte, la société possède d’ores et déjà l’intégralité des documents nécessaires pour prouver que le local est bien en adéquation avec l’activité. Le contrat de bail peut par exemple servir de justificatif.

Misez sur l’option la plus avantageuse en fonction de votre cas. Les diverses alternatives sont toutes aussi opportunes les unes des autres. Il suffit de choisir la méthode appropriée à votre activité. Ainsi, son propre domicile ne peut pas être accueillir des activités nécessitant un contact permanent avec les clients.

Comment obtenir une lettre d’hébergement de société ?

mindmap-2123973_1280(19)

Le dirigeant de la société rédige lui-même l’attestation d’hébergement de son enseigne dans le cas où il souhaite exercer dans son propre logement. Autrement dit, il n’est aucunement nécessaire de passer par des opérateurs tiers. L’administrateur propriétaire est seul décisionnaire s’il veut ou non implanter sa marque dans son domicile. La pratique est tout à fait légale.

En cas de domiciliation au sein d’une société dédiée à cet effet, le responsable du local se charge d’écrire la lettre d’hébergement. Il est toujours recommandé de faire la demande de ce document.

Même si le contrat de bail suffit pour justifier la légitimité de l’implantation de votre entreprise au sein même de l’immeuble. Et puisque vous passez d’ores et déjà par des prestataires externes, préférez les locaux populaires en vue de gagner en visibilité.

En général, les sociétés de domiciliation sont assorties à divers services facilitant le quotidien des travailleurs. Ainsi, ces derniers n’ont plus besoin d’aller chercher le courrier dans la boîte aux lettres ou encore les trier.

Une entité prédéfinie s’en occupe pour vous. Parfois, elles offrent aussi des prestations d’assistance administrative et juridique. La salle de réunion peut également être comprise dans l’offre.

Enfin, les entrepreneurs pensent qu’implanter leur activité chez eux est une alternative sans faille. Cette option est privilégiée en raison d’avantages économiques considérables.

Néanmoins, en passant par cette méthode, vous divulguez à tout un chacun votre adresse personnelle. Et l’information est mentionnée sur tous les documents officiels de l’entreprise : factures, bons de livraison ou encore devis.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s