Où investir dans l’immobilier en Corse ?

Prisée pour son authenticité et sa culture, la Corse connaît un essor fulgurant depuis quelque temps. Dans cette collectivité territoriale française, située en plein cœur de la mer méditerranée, vous avez le choix notamment pour devenir propriétaire.

Les 8 722 km2 sur lesquels s’étend la Corse disposent désormais de copropriétés, de biens neufs ou anciens et même d’investissements locatifs de qualité pour ceux en quête d’un marché immobilier intéressant. Il reste à savoir où investir en Corse.

Les investissements locatifs : où acheter ?

La Corse est avant tout une destination touristique exceptionnelle. Ici, l’île accueille 3,5 millions de touristes par an. Certains endroits sont notamment opportuns pour des investissements locatifs, même saisonniers.

  • Ajaccio

Connue pour son authenticité et sa beauté, Ajaccio est la ville parfaite pour se lancer dans un investissement locatif en Corse, et ce, notamment pour une location saisonnière. En effet, c’est l’une des destinations touristiques les plus prisées en Corse actuellement.

Ajaccio est la préfecture du département de la Corse-du-Sud qui s’étale sur 72,03 km2. La ville propose différents types de bien : neuf ou ancien. Cela peut s’avérer parfait pour un déménagement.

Avec la mer méditerranée à proximité, et les différentes stations balnéaires comme la baie d’Ajaccio ou les îles sanguinaires et quelques sites touristiques de renom, cette ville est la plus prisée par les touristes en Corse.

Et le marché est assez intéressant de nos jours. Pour 3 500 euros en moyenne le m2, vous pouvez sur place accéder à une propriété qui saura vous correspondre.

  • Corte

Corte est une circonscription française qui fait partie de la Corse. Pour être plus précis, elle fait partie de la sous-préfecture de Haute-Corse et un chef-lieu d’arrondissement qui s’étale sur 149,27 km2.

C’est dans les hauteurs de l’île que l’on trouve cette zone qui est aussi très prisée par les touristes depuis quelques années. Corte promet en effet une vue imprenable sur la Corse et un dépaysement optimal loin de l’excitation des stations balnéaires corses classiques.

Se lancer dans un investissement locatif à Corte est une bonne idée. Et c’est d’autant plus le cas quand on sait que le m2 s’affiche à 2 700 euros en moyenne pour une maison individuelle.

  • Bastia

Bastia compte aussi parmi les communes de France où il fait bon investir. Elle fait partie de la Haute-Corse, là où le calme et la sérénité se marient parfaitement avec le dépaysement.

Ce chef-lieu d’arrondissement est prisé depuis peu par les touristes qui cherchent à profiter d’une nouvelle Corse, plus conviviale et plus historique, mais surtout plus culturelle.

Et ici comme ailleurs, les hébergements proposés par les simples particuliers sont plus appréciés que les hôtels de luxe ou les maisons d’hôtes.

Bastia s’organise en différents quartiers.  Et le prix varie d’une zone à une autre. En moyenne, pour devenir propriétaire, vous devez débourser ici dans les 2 500 à 3 500 euros le m2. Tout dépend aussi de si vous avez envie d’un appartement ou d’une maison individuelle.

L’avantage d’un investissement saisonnier à Bastia est que non seulement vous pouvez relouer à bon prix votre bien pendant plusieurs mois dans l’année, mais vous disposez également d’une résidence secondaire dont vous pouvez profiter si besoin. Vous pourriez ainsi profiter du calme et de la vue sur les hauteurs de Corse.

  • Porto-Vecchio

C’est en Corse-du-Sud que l’on peut trouver Porto-Vecchio. C’est également un bon endroit pour se lancer dans les placements immobiliers.

C’est aussi une destination dépaysante et très tendance, prisée par les touristes. Il faut dire que le dépaysement ici est à la hauteur des attentes des vacanciers avec la vue sur la mer, le cadre exceptionnel et les différentes animations touristiques qui y sont disponibles.

Se trouvant dans l’arrondissement de Sartène, Porto-Vecchio propose un m2 entre 4 000 et 5 000 euros environ. Tout dépend du type de bien. Pour une location saisonnière sur place, vous avez le choix entre les résidences individuelles ou encore les appartements neufs ou anciens.

  • La Haute-Corse

Quand on parle d’investissement Pinel en Corse, on pense toujours directement à la Haute-Corse. Elle fait partie de la zone A ou B1 avec des plafonds de loyer à une dizaine d’euros le m2 environ selon les cas.

La Haute-Corse s’organise en différentes zones. Le prix de la pierre diffère dans chacune d’elle. Mais en moyenne, les bâtis s’affichent dans les 2 500 euros le m2 selon la tendance du marché.

Pensez aux envies et aux besoins des locataires que vous comptez cibler quand vous choisissez votre bien. C’est le meilleur moyen pour éviter la carence et/ou la vacance locative.

  • Calvi

Se trouvant dans les hauteurs de Corse, Calvi est aussi une bonne alternative pour se lancer dans un placement Pinel. Ce chef-lieu d’arrondissement cache dans ses 31,2 km2 de véritables pépites éligibles à ce dispositif dans la mesure où elle fait partie de la zone B1.

À savoir que dans cette région, les biens neufs sont généralement plus prisés que les anciennes constructions.

Ils sont prêts à être reloués immédiatement et ne nécessitent pas de travaux. Ce qui rassure et séduit. Sans compter que la différence de prix entre l’ancien et le neuf n’est pas très grande. À Calvi, le m2 s’affiche toujours à 4 000 euros en moyenne.

  • Bonifacio

Pour vous lancer dans les placements du dispositif Pinel en Corse, vous pouvez également choisir Bonifacio. Cette ville de Corse, faisant partie de l’arrondissement de Sartène, se trouve davantage dans le sud de l’île.

Elle commence aussi à être de plus en plus prisée par les investisseurs. Et pour cause, avec un prix du marché à 4 500 euros le m2 pour un appartement et 5 500 euros en moyenne pour une maison, c’est une ville très intéressante si l’on souhaite se lancer dans un investissement locatif.

Sur les 138,36 km2 que fait cette ville de Corse, vous avez le choix entre différents quartiers. Ne vous attardez pas seulement sur le prix ou sur vos envies. Prenez en compte les besoins de vos futurs locataires et les infrastructures présentes dans le quartier pour y répondre.

  • Une maison secondaire dans les hauteurs de la Corse pour le calme

Le terme Haute-Corse est assez large. C’est une manière de généraliser les régions qui se trouvent en hauteur et qui sont propices au calme et à la détente. Ce sont des conditions de base pour une résidence secondaire de qualité.

Dans le lot, on compte entre autres Arghione, Aiti, Alando, Aléria, Brando, Calgnano, Galéria, Ficaja et la liste est non exhaustive. Pour choisir l’emplacement idéal de votre futur investissement, fiez-vous à la tendance du moment. Il en va de la réussite ou non de votre placement.

Dans les hauts de Corse, le prix du m2 se négociera dans les 2 500 à 3 000 euros. Autrement dit, vous pouvez vous permettre plus de superficie en Corse que dans la capitale française, et ce, aussi bien pour une résidence secondaire que pour une résidence principale, voire pour quelques placements immobiliers opportuns.

Acheter en Corse pour vivre dans le calme

Bien évidemment, vous pouvez toujours acheter en Corse dans le but de devenir simplement propriétaire. Et encore une fois, le choix de l’emplacement et des caractéristiques du bien varient selon vos envies. Pour vivre en Corse, et ce, au calme, il faut dire toutefois que certains endroits sont plus privilégiés que d’autres.

  • Zonza

C’est une ville qui se localise dans le sud du territoire, en hauteur. Pour vivre dans le calme, c’est une destination de premier choix. Sur les 134,46 km2 que fait cette région, vous aurez l’embarras du choix en termes de placement.

Le marché de Zonza est en pleine tension actuellement. Il n’en demeure pas moins qu’acheter à 4 000 euros le m2 est encore plus intéressant que de devenir propriétaire dans la capitale française. Neuf ou ancien, voire des biens en copropriété, la région vous laisse l’embarras du choix. Pour vous en sortir et gagner du temps dans la réalisation de vos placements, faites appel à un courtier immobilier spécialisé du marché sur place.

  • Piana

Une autre alternative de destination pour devenir propriétaire en Corse serait aussi Piana. Cette ville est davantage prisée pour son cadre et sa convivialité. Ici, il fait bon vivre toute l’année. Et vous serez toujours dans la circonscription départementale de la Corse-du-Sud.

Piana est plus calme. Elle est un peu moins connue que les autres villes de la Corse. Sur ses 62,63 km2, vous n’aurez que 7,6 habitants au km2. Ce qui n’empêche pas le marché immobilier de se tendre de plus en plus chaque année. Désormais, le m2 à Piana s’affiche entre 3 500 et 5 000 euros. Tout dépend de s’il s’agit d’un appartement ou d’une maison.

Des règles de base pour choisir le bon endroit pour investir

Au final, que vous investissiez en Corse ou ailleurs, il y a des règles de base à respecter pour choisir le bon endroit où faire votre investissement. Voici notamment de quoi vous aider à bien gérer vos placements immobiliers à l’avenir.

  • Choisir un quartier tendance 

Choisissez de préférence un quartier tendance pour vous assurer un maximum de chance de réussite à votre bien. Certes, dans ces zones, le prix peut être particulièrement tendu, mais c’est plus sûr pour l’avenir de votre placement. C’est le cas surtout si vous pensez à faire un investissement locatif.

  • Choisir un quartier tendance à devenir

Une autre astuce serait aussi de choisir un quartier tendance à devenir. Dans ce cas, vous éviterez les prix exorbitants, tout en espérant une rentabilité facile et optimale sur votre bien. Ce sont notamment les courtiers en immobilier qui pourront vous renseigner sur le sujet.

  • L’environnement du bien et la vie de quartier sont à prendre en considération

Il faudra également prendre en compte l’environnement du bien et notamment la vie de quartier. Ce sont les gages du confort de vos locataires et du vôtre également : proximité des transports en commun, les services d’urgence, les commerces, etc. Comptent aussi le niveau de sécurité, le calme, l’ambiance dans la région, et bien d’autres encore.

  • S’informer sur les travaux à venir dans la région

Il faut également prendre le temps de vous informer auprès de la mairie des éventuels travaux qui peuvent voir le jour dans la région. Ces derniers peuvent augmenter ou faire diminuer la valeur de votre bien au cours des années. Sans compter que les bruits de ces chantiers peuvent mettre en péril le confort dans votre bien.

  • Comparer les prix bien évidemment

Et bien évidemment, vous devez aussi prendre le temps de comparer les prix annoncés d’un quartier à un autre. Cela vous permettra de mieux gérer votre placement et votre capital.

Laisser un commentaire