Quel est le prix d’un terrain agricole ?

Les biens immobiliers, pour un investissement de qualité, peuvent se décliner en plusieurs sortes. On s’attarde un peu trop en effet sur les résidences et les appartements, les SCPI et autres investissements locatifs.

Pourtant, l’achat d’un terrain peut aussi présenter quelques avantages. Non seulement ce peut être moins cher, mais un terrain peut également être plus facile à rentabiliser. Vous pouvez notamment y construire quelques choses, le mettre en location, ou dans le cas d’un terrain agricole, vous lancer dans des projets personnels.

Les devis pour un investissement dans un terrain nu diffèrent au cas par cas. Tout dépend en effet s’il s’agit d’un terrain constructible ou non. Le premier, destiné à la construction immobilière, vous coûtera plus cher.

Le prix d’un terrain agricole peut être plus ou moins plus attractif. Plusieurs critères peuvent impacter sur la valeur du bien en question : emplacement, taille, qualité, et la valeur du marché, etc.

Qu’est ce qu’un terrain agricole ?

question-mark-2123967_1280(26)

Pour commencer, il faut définir ce qu’est un terrain agricole. Il s’agit d’un bien immobilier qui vous oblige aux versements d’une taxe sur la propriété et qui entre en considération lors du calcul de votre assiette d’imposition. Mais encore ?

  • Qu’en dit la loi ?

La définition légale d’un terrain agricole est simple. C’est un bien non constructible. Sur ce genre de propriété, il est impossible de créer une résidence de quelque et de quelque taille que ce soit.

Dit plus simplement, le terrain agricole est le contraire d’un terrain prêt à bâtir. Ce qui explique sans doute la différence de prix. Néanmoins, ce genre de propriété peut toujours être rentabilisé. Ce peut être par la location ou l’exploitation directe. Vous pouvez notamment y créer des vignes, y faire une exploitation agricole ou un élevage, etc.

  • Les caractéristiques d’un tel terrain

Il y a différentes caractéristiques techniques qui peuvent définir avec plus de précision un terrain agricole. Entre autres, il ne doit pas avoir de système d’assainissement accessible. Il doit également être assez enclavé.

En outre, l’installation d’un système de canalisation et de distribution d’eau ainsi que celle d’un système électrique doit être compliquée. Dit autrement, le terrain ne profite pas d’une situation idéale pour permettre une construction immobilière dans les normes et assurer un logement sain et décent.

  • Les critères juridiques qui définissent un terrain agricole

Juridiquement, un terrain agricole se situe dans une zone géographique assez difficile. La construction sur ce type de propriété ne respectera pas le plan d’urbanisme de la région et le plan d’occupation des sols. Vous pouvez facilement accéder à ce genre d’information auprès des autorités ou en ligne.

Les détails qui impactent sur le prix d’un terrain agricole

green-692079_1280

Comme pour n’importe quel autre investissement immobilier, le prix d’un terrain agricole peut varier selon différents critères. Focus.

  • L’emplacement

En premier lieu, il y a l’emplacement des terrains. La tension immobilière n’est en effet pas la même dans toutes les régions de France. Contrairement aux prix d’un terrain prêt à bâtir cependant, ce ne sont pas les grandes villes qui proposent les tarifs les plus chers.

Ce terrain est beaucoup moins attractif dans les provinces. Ces régions sont plus propices à l’activité que vous pouvez faire avec un tel investissement : agriculture, élevage, etc.

Selon les critères techniques d’évaluation d’un terrain agricole, ce dernier doit être difficile d’accès. Mais certains ne sont pas si inaccessibles qu’il n’y parait. En fonction de l’emplacement de ladite propriété, les propriétaires peuvent demander un prix plus important que celui du marché.

  • La qualité

Le prix d’un terrain agricole dépend également de la qualité de celui-ci. Malgré l’absence de construction, cette propriété nécessite tout de même un entretien minutieux. Le but étant de le rendre plus productif.

Une évaluation du terrain permettra de mettre en exergue les points positifs et négatifs du sol. Il ne s’agit pas ici de faire un simple diagnostic visuel. Il faudra une étude approfondie du sol et des analyses afin d’estimer la valeur vénale de la propriété.

  • La taille

Comme pour toutes transactions immobilières, le prix d’un terrain agricole se fixe au m2. En ce sens, le budget nécessaire pour réussir ce genre de placement dépendra aussi de la taille du terrain agricole.

Pour une exploitation personnelle, quelques centaines de m2 pourraient être suffisants. Néanmoins, si vous avez envie de dégager un bon revenu grâce à l’utilisation de votre terrain agricole, plusieurs hectares seront nécessaires. En moyenne, les investisseurs optent pour un terrain de 1 ha ou 2 ha.

  • Le type

Les terrains agricoles se taillent actuellement une jolie part du marché immobilier français. Ils se distinguent d’ailleurs en plusieurs sortes. Il y a entre autres les terres et les prêts, les vignes, les forêts, les maisons de campagne et les terrains destinés à l’urbanisation.

Tout dépend de l’exploitation à laquelle sera dédié le bien. En tous les cas, les prix du m2 varieront selon le genre de terrain, sa présentation, etc.

Pour connaître la catégorie de terrain agricole dans laquelle se trouve votre propriété, vous avez plusieurs alternatives. Vous pouvez vous inspirer des anciennes exploitations déjà présentes. Vous pouvez également demander des renseignements auprès des services domaniaux ou de l’urbanisme de la région.

Attention toutefois, il faudra dans tous les cas, occupé ladite propriété. Le cas échéant, vous serez soumis à une taxe sur les propriétés vacances qui est un impôt beaucoup plus cher que les participations sociales classiques pour la propriété immobilière.

Une augmentation des prix du terrain agricole en France

application-1756269_1280(2)

Depuis quelques années, on assiste à une hausse du prix de l’immobilier non seulement en France, mais aussi partout en Europe. Le marché du terrain agricole n’échappe pas à la règle.

  • ­Une tension omniprésente depuis 20 ans

Cette tension n’a rien d’une nouveauté, selon les analystes du marché. Le prix du m2 d’un terrain agricole augmente petit à petit depuis 20 ans. Depuis 1995, la valeur de ce type de bien a doublé. Elle est passée de 3 000 euros par hectare à 6 000 euros en moyenne en 2015. Et les chiffres ne sont pas encourageants. Ces dernières années, le m2 se négocie en moyenne à une dizaine d’euros en 2017.

  • Un terrain agricole, toujours moins cher qu’un terrain constructible

Dans tous les cas, un terrain agricole est toujours moins cher qu’un terrain constructible. Cette propriété est de 20 fois supérieures selon les sondages.

  • Le prix moyen de 1ha de terrain agricole en France

Le prix moyen de 1ha de terrain agricole en France se négocie actuellement à 6 000 euros. Mais tout dépend aussi du type de propriété dans laquelle vous souhaitez investir. Pour un terrain boisé, vous pourriez négocier 5 000 euros. Les vignes sont celles qui coûtent le plus cher. L’hectare se négocie à 13 000 euros tout au moins et 40 000 euros maximum.

Comment réduire les dépenses pour l’acquisition d’un terrain agricole ?

coins-1015125_1280(10)

Que vous optiez pour un terrain agricole ou un autre investissement immobilier, il s’agira toujours d’une dépense conséquente. Certes, vous pouvez avoir recours à un crédit immobilier moins cher de nos jours. Mais négocier un meilleur prix pour votre placement ne serait pas du luxe. Voici quelques astuces pour y parvenir.

  • Quels sont les frais supplémentaires à prendre en compte ?

Pour commencer, vous devez savoir qu’outre le prix de 1ha de terrain agricole, vous devez régler des frais supplémentaires pour l’acquisition d’un tel bien. Tel est le cas des frais de notaire. Pour ce genre d’investissement, ils prennent entre 7 à 8 % du prix total du bien pour ses émoluments, mais aussi pour l’enregistrement des documents.

Pour information, ces frais se diviseront comme suit : 5 % pour la mutation, 1 % pour les débours, 1 % pour les émoluments du notaire et 2 % pour les hypothèques s’il y en a. Ces frais de notaires sont non déductibles.

Vous avez également les commissions des agences immobilières. Celles-ci varient au cas par cas. Tout dépend notamment des prestataires en eux-mêmes. Elles se calculent également en pourcentage du prix net vendeur du terrain agricole.

Cependant, les différents diagnostics obligatoires avant la vente d’une propriété immobilière ne sont pas de votre ressort en tant qu’acheteur. Ils sont à la charge des propriétaires. Ils doivent engager des professionnels pour que les résultats de ces derniers soient valides.

Dans tous les cas, pour réduire au maximum les dépenses affiliées à votre acquisition immobilière, vous devez comparer les tarifs proposés sur le marché. Faire jouer la concurrence reste le meilleur moyen pour profiter d’un bon rapport qualité-prix. C’est valable aussi bien pour le choix de votre notaire que celui de votre courtier immobilier.

Pour ce qui est des impôts sur la propriété immobilière, ils dépendent des caractéristiques de votre bien. Le FISC ne se base pas sur vos revenus pour calculer ce genre de participation sociale. Et pour un terrain agricole, le recours à un dispositif de défiscalisation peut s’avérer être compliqué.

Mais ce n’est pas impossible. Les autorités se basent notamment sur la durée de la détention et la qualité de l’exploitation du lopin de terre pour vous proposer un abattement sur une partie du terrain. Plus vous gardez la propriété, moins vous payez d’impôt foncier.

Par ailleurs, les revenus d’un terrain agricole peuvent bénéficier d’une réduction de près de 15 % forfaitaire dans certains cas.

  • Jouer sur les caractéristiques du terrain

Comme susmentionnés, les tarifs proposés sur le marché des terrains agricoles diffèrent au cas par cas. En jouant sur les caractéristiques du terrain, vous pouvez donc négocier un meilleur prix à l’hectare.

Par exemple, optez pour une région assez urbaine. Les terrains agricoles en périphérie des grandes villes ne manquent pas. Ils sont beaucoup plus attractifs que ceux en provinces. Pour information, ce genre de placement est beaucoup plus attractif en Marne ou en Gironde.

Le prix n’est que de 1 500 euros le 1ha de terrain. Les zones les plus chères se trouvent vers Maine ou en Loire. Au cours des derniers 25 %, la hausse des prix du terrain agricole dans ces régions a atteint les 8 %.

En outre, vous pouvez acheter un terrain non constructible simple et réaliser des travaux pour qu’il s’adapte à vos besoins et à l’exploitation que vous souhaitez faire. Cela implique cependant des dépenses supplémentaires et nécessitera un peu plus de patience pour la rentabiliser du bien. Les vignes notamment sont les terrains agricoles à éviter pour un investissement modique.

Sachez qu’il est toujours possible d’améliorer la qualité du sol avec différents techniques de culture et des produits divers et variés. Raison pour laquelle certains investisseurs ont opté pour un terrain d’entrée de gamme à moindre coût.

  • Avoir un plafond à ne pas dépasser

Pour bien gérer votre budget d’investissement, vous devez avoir un plafond à ne pas dépasser. Cela vous permettra aussi de faire plus rapidement et plus facilement le tri entre toutes les possibilités du marché. Vous avez déjà les moyens de prix pratiqué en France qui est de 6 000 euros par hectare de terrain. Simulez votre crédit immobilier idéal et prenez-en compte les frais de notaires. Proposez ensuite votre budget idéal à votre courtier qui vous trouvera un bien répondant à vos impératifs dans les plus brefs délais.

Afin de respecter votre plafond, vous pouvez jouer sur la superficie à acheter. Dans plusieurs cas, le terrain agricole est morcelable en fonction des besoins des acheteurs. Tout dépend du propriétaire. Pour autant, cela ne signifie pas que vous serez copropriétaire d’un lopin de terre avec un autre exploitant.

Il suffit de faire une demande de bornage après des autorités pour éviter les conflits. Les démarches pour ce genre de transaction sont beaucoup plus complexes et prennent plus de temps, mais surtout entraineront des frais supplémentaires.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s