Comment sait-on si on peut construire une maison container ?

La construction d’une maison container est une option favorable si vous souhaitez avoir une maison écologique et moderne. Non seulement la construction se fait rapidement, mais les containers recyclés sont tout à fait abordables en ce qui concerne le prix.

Comme n’importe quelle construction, une maison faite à l’aide d’un container nécessite un certain nombre de documents et d’autorisations.

Les règles de construction en vigueur pour une maison container

Avant d’acheter votre terrain pour construire votre future maison container, il est recommandé de consulter préalablement le plan local d’urbanisme (PLU) de votre ville. Disponible en mairie, ce document permet de connaître les règles d’urbanisme de votre ville.

Il démontre les restrictions concernant l’aspect des façades, la couleur et l’inclinaison de la toiture. Renseignez-vous aussi sur les caractéristiques concrètes de la zone de construction.

De cette manière, vous pouvez adapter votre projet de façon à le rendre compatible avec la réglementation.

Pour obtenir des informations complémentaires et détaillées sur les règles en vigueur pour votre terrain, vous pouvez demander un certificat d’urbanisme.

Ce document permet de certifier si votre projet est tout à fait réalisable. Le certificat d’urbanisme se présente sous deux versions : la version simple fournie sous 1 mois et la version opérationnelle qui s’obtient en 2 mois.

Par ailleurs, le certificat d’urbanisme vous dira clairement les règles que vous respectez. Elles sont strictes si vous décidez de construire sur un secteur protégé.

Au cas où votre maison container se trouve à 500 m autour d’un monument historique, par exemple, vous devez solliciter l’avis d’un architecte des Bâtiments de France (ABF) avant d’entamer les travaux.

Une fois que vous êtes assuré que votre projet répond parfaitement au PLU, vous pouvez déposer une demande de permis de construire à la mairie.

N’oubliez pas de joindre une attestation à votre dossier. Ce document prouve réellement que votre maison container respecte la réglementation thermique RT 2012.

Quels sont les containers adaptés en construction ?

Ce sont généralement les containers maritimes qui sont utilisés pour construire des maisons en containers. Ces accessoires répondent parfaitement aux normes ISO spécifiques afin de garantir la solidité de la structure.

Ils résistent aussi aux conditions extrêmes du climat et au feu. De plus, ils sont préalablement traités contre la corrosion, ce qui signifie que les containers sont durables dans le temps.

En outre, le container de type « Dry » est aussi employé dans la construction d’une maison container.

Conçu spécialement pour le transport de marchandises non polluantes et sèches, ce type de containers est soumis à des normes d’entretien strictes. Ces normes drastiques limitent les risques de toxicité une fois que les containers sont adoptés pour construire des maisons.

Notez que la dimension standard d’un container Dry doit être de 1,4 et 4 tonnes avec une superficie de 6,7 à 28,3 m2. Et pour obtenir une surface habitable, il faut déduire l’épaisseur des cloisons intérieures et murs sans oublier l’isolation.

La durée à prévoir pour la construction d’une maison container

La construction d’une maison avec des containers est rapide par rapport à un bien immobilier « classique ».

Il faut compter entre 5 à 7 mois entre le dépôt du permis de construire et la livraison du chantier :

  • Il faut 2 mois pour le dépôt et l’examen de la demande de permis de construire.
  • La mise en place des fondations et raccordements aux réseaux et la fabrication des modules en usine s’étalent sur une durée de 2 mois.
  • La livraison des modules, le montage et l’étanchéité de la maison durent 2 semaines.
  • Les finitions internes et revêtements extérieurs peuvent durer entre 1 à 3 mois.

Est-ce qu’il y a une orientation spécifique pour une maison container ?

Une exposition au sud est recommandée pour les pièces occupées (salon et chambres) tandis qu’une exposition ouest convient à la terrasse. Ainsi, cette partie de la maison pourra profiter du soleil en début ou en fin de journée.

Si vous êtes obligé de mettre votre terrasse côté sud, pensez à trouver un moyen de vous abriter du soleil en été. Grâce à cette exposition favorable et une bonne isolation, votre maison container sera une habitation passive et économe.

Autre point important : la mise en place d’un réseau électrique dans une maison container est tout à fait différent de la pose dans une construction classique. Pour placer les câbles, il faudra mettre des goulottes, plinthes que vous pourrez dissimuler dans un faux plafond.

Comment se passe l’isolation d’une maison container ?

Pour économiser la chaleur ou la fraîcheur dans toute la maison, il va falloir penser à l’isolation des murs. Comme le béton, le métal est un très mauvais isolant calorifique. Ce type de métal est donc insuffisant pour bénéficier d’une isolation efficace.

Néanmoins, le principal avantage des maisons containers c’est la faible épaisseur de la paroi initiale du bâtiment. Cela permet d’éviter la perte de place en intérieur à cause de l’isolation de la maison.

Pour pouvoir isoler votre habitat en toute tranquillité, misez sur des matériaux qui bénéficient d’une faible conductivité thermique telle que le bois, la paille ou la laine de roche. Ces matières assurent une isolation optimale.

La technique la plus efficace et écologique reste l’utilisation de la paille. Il suffit de créer une armature en chevrons à l’intérieur du container et d’en remplir une bonne quantité de paille. Vissez ensuite les planches pour recouvrir l’ensemble.

En outre, ce geste permet de renforcer la structure en cas de découpe. Vous pouvez aussi ajouter des panneaux de bois au niveau des façades extérieures pour avoir une isolation optimale.

Quel est le prix moyen d’une maison container ?

Le prix d’une maison en containers sans le terrain se trouve entre 900 et 2 200 €/m2 en moyenne. Cependant, ce tarif indicatif peut varier en fonction de l’aménagement intérieur et des finitions souhaitées. Le fait de faire appel à un constructeur ou un architecte influence aussi le prix.

Voici un tableau représentant les types de maisons containers livrables et leurs prix par rapport au constructeur.

Type de prestationPrix au m2 via constructeurPrix au m2 via architecte
Maison container non aménagé900 à 1 200 €/m21 300 à 1 700 €/m2
Maison container aménagé1 200 à 1 500 €/m21 700 à 2 200 €/m2

Où acheter le container ?

Choisissez de préférence des containers de dernier voyage. Inutile d’acheter un modèle tout neuf, car ce sera des dépenses supplémentaires.

Les containers de dernier voyage répondent parfaitement aux normes et exigences de la construction d’une maison. De plus, vous pourrez faire un peu plus d’économie.

Par la suite, sélectionnez le nombre et la taille de vos containers. Cette étape est nécessaire pour réaliser votre projet.

Ceux-ci se déclinent en trois tailles, à savoir :

  • S : 2,44*3 m
  • M : 2,44*6 m
  • L : 2,44*12,19 m

Et pour finir, vous devez penser au revêtement de votre container. Vous n’êtes pas obligé de le repeindre entièrement ou de le recouvrir.

L’acier qui le compose s’oxyde naturellement. Beaucoup de propriétaires procèdent de cette manière afin de préserver l’esthétique du container.

Par contre, si vous n’aimez pas l’aspect brut du métal ou que la peinture s’écaille, vous pouvez soit repeindre les parois du container en utilisant une peinture adaptée soit le recouvrir de panneaux.

Laisser un commentaire