Que veut dire net vendeur ?

Dans le secteur de l’immobilier, les ventes sont en constante augmentation. De ce fait, les transactions sont de plus en plus notables. Habituellement pour la mise en vente des biens, les références sont toujours les agences immobilières.

Et il n’est pas rare de voir placarder sur les sites en ligne le terme « net vendeur ». Et la plupart des agents insistent lourdement sur ce terme. Car il faut dire que la plus grande partie des acheteurs ne savent pas ce que veulent dire ces mots.

Ces derniers sont d’une importance capitale lors des transactions. Et pour éviter toute déconvenue, il est primordial de revenir sur la vraie signification de ces termes.

Net vendeur, quelle signification ?

question-mark-463497_1280(5)

Pour faire simple, on appelle net vendeur la somme vénale du bien. On peut aussi dire, en d’autres termes, que c’est la somme que touchera exactement le propriétaire du bien à vendre. Dans le cadre de la vente d’un bien, il arrive toujours que s’ajoute aux frais les commissions des agents immobiliers. Or, pour le cas du net vendeur on ne prend pas en compte ces commissions.

Dans le cadre d’une vente, il est toujours obligatoire que l’on rencontre des frais divers. En effet, les transactions se font en comptant les autres charges. Ces charges prennent souvent en compte d’autres facteurs qui font que l’acheteur ou le vendeur soit dans l’obligation de payer des frais en plus. Mais ces frais sont variables d’une agence à une autre et cela dépendamment de son statut et de sa notoriété dans le monde de l’immobilier.

Et globalement, dans tous les cas, nous rencontrons ce que l’on appelle des frais de prestation. Ces frais sont fixés en pourcentage par rapport à la valeur du bien en question. Il arrive que souvent le vendeur négocie le prix du bien. Ce qui est totalement dans son droit. On peut de ce fait revoir en baisse la valeur de ce bien en question. Toutefois, même si la valeur du bien est revue en baisse, on ne change pas les frais.

Dans une offre d’achat donc, la négociation ne concerne que le prix net vendeur. L’expression de ce dernier pouvant se faire de diverses manières. Il est lors primordial de faire la différence entre le net vendeur et le prix total.

D’ailleurs, dans les offres, ces mentions sont toujours très mises en avant. Car dans l’évaluation des biens par des experts, vous serez amené à faire la comparaison des résultats en déduisant les frais de commissions des courtiers.

Dans l’achat du patrimoine, calculer toutes les dépenses est une nécessité pour connaître quelle somme précise est à débourser lors de l’achat du bien en question.

Les frais des notaires

shield-3617525_1280(2)

Dans beaucoup de transactions, la présence d’un notaire est conseillée. Elle n’est pas obligatoire mais il est judicieux de faire appel à un notaire. C’est un professionnel qui notifie l’accord entre deux ou plusieurs parties sur une transaction ou une affaire en particulier.

Faire appel à un notaire n’est toutefois pas totalement gratuit. Il faut les payer. Et dans un processus de vente, les frais pour le notaire passent souvent en dernier étant donné que son intervention se fait à la signature de l’acte de vente. De ce fait, les dépenses totales sont rallongées par les frais du notaire.

Toutefois, ces frais ne sont pas compris dans le net vendeur. Et pour cause, le règlement de ces dépenses sera à la charge de l’acheteur. Dans le cas d’une transaction immobilière, on peut mettre en exergue plusieurs types de frais de notaires. De ce fait, on rencontrera généralement la promesse de vente et l’authentification de l’acte de vente en question. Pour ce qui est de la négociation des frais des notaires, elle peut être variable mais cela dépend de l’agent professionnel mais aussi de la personne qui fait appel à ses services.

Les frais de notaire sont compris dans les frais supplémentaires qui s’ajoutent à la valeur du bien en question. De ce fait, on l’ajoute au FAI ou frais d’agence inclus. Ce qui va permettre de déterminer ce que l’acquéreur va réellement payer.

En effet, les droits d’acquisition sont à la charge de l’acquéreur sauf dans des cas exceptionnels.  En suivant la norme, l’acheteur doit donc régler le prix net vendeur, les droits d’acquisition et les frais d’agence.

  • Faire baisser les frais du notaire

Généralement, le premier souci se centre sur le net vendeur mais en abaissant les frais de notaire, cela a un impact directement sur le net vendeur. Et pour que ce rabais se fasse sentir, il suffit tout simplement de payer les frais d’agence à part.

C’est une astuce qui demeure tout à fait légal. Ainsi l’acheteur a la possibilité de payer à part directement à l’agence. Mais cela ne s’effectue pas simplement comme cela.

Il doit être mentionné dans le mandat de vente. Dans l’avant contrat donc ainsi que dans le contrat de vente, on ne mentionne que le prix net vendeur.

  • Le net vendeur est le coût total de la transaction : c’est possible !

Il peut arriver qu’il n’y ait pas de différence entre le prix net vendeur du bien et le coût de votre investissement. C’est notamment le cas si vous avez opté, comme bien des Français, pour une vente entre particuliers. En effet, lors de ce genre de transaction, vous éviter les frais de commissions des agences immobilières.

Par contre, les frais de notaire restent de mise. Et les démarches pour l’enregistrement de la vente peuvent être plus compliquées. Avec un courtier au moins, vous n’avez plus besoin de chercher un notaire.

Néanmoins, dans ce cas, négocier le bon crédit auprès des banques ne sera pas difficile. Comme les établissements financiers ne prennent en compte que le montant inscrit dans la promesse de vente, bien souvent, vous devez payer de votre poche les commissions des agences.

En effet, comme ces dernières ne sont pas à négocier, elles ne seront pas inscrites dans le document. De quoi compliquer un peu les choses pour les futurs investisseurs.

  • Frais d’agence ou non, ce qui cause l’ambiguïté

Lors d’un achat ou de la vente d’un bien donné, les contraintes sont nombreuses. On croule sous les calculs car on revient à revoir toutes les paperasses sous nos yeux. Mais ce qui nous suit souvent ce sont les frais d’agence.

Des frais supplémentaires qui font rapidement monter les chiffres. Alors avant de tomber dans les confusions, il est nécessaire de faire les bons calculs. Le prix net vendeur est la somme nette que le vendeur percevra de la vente effectuée pour un éventuel investissement.

Et puis on aura le prix FAI ou frais d’agence inclus. Ce frais correspond au prix net vendeur à lequel on ajoutera les honoraires des agences immobilières. Et c’est là que situe la différence d’où l’intérêt de connaitre à l’avance s’il est question tout simplement d’un net vendeur ou d’un FAI.

Car le FAI est tout simplement le fait de prendre en compte les frais d’agence. Il faut noter que quand le bien est estimé, l’évaluation se fera par rapport au prix de biens similaires vendus au même moment. Et fait marquant c’est que plus de la moitié des ventes se font à travers les agences immobilières. Ce qui vous oblige de ce fait de faire une comparaison avec des biens incluant le FAI.

  • Une sécurisation du net vendeur

On évoquera surtout la vente dans son ensemble. Dans la mise en vente de son bien, le vendeur a pour but d’afficher un prix qui n’engendrera pas de perte mais qui lui permettra en même temps d’attirer des clients. Or les acheteurs potentiels chercheront à abaisser les prix autant que possible.

Ce qui met le vendeur dans de mauvaises positions parfois s’il est pressé à vendre son bien le plus rapidement possible. Deux solutions s’offrent à lui de ce fait : baisser la valeur du bien ou réduire les frais d’agence. La première solution reste peu envisageable car cela peut engendrer des pertes. Reste alors la seconde solution qui demeure la meilleure alternative.

Le net vendeur sera alors sécurisé via la réduction des frais d’agence dès le départ. Avec cette seconde solution on peut baisser de façon drastique le prix de vente ou afficher une valeur immobilière dans la moyenne des biens similaires qui seront en vente sur le marché.

Dans cette perspective de réduire les frais d’agence, on peut choisir entre plusieurs options. La première est de faire la vente entre particuliers. En tant que vendeur donc, vous ne faites pas appel aux services d’un professionnel.

Les transactions s’effectuent directement de particulier à particulier. Si cette solution est adoptée, elle ne demeure pas pour autant une bonne idée. En effet, dans ce genre de cas, seuls 28% des propriétaires seulement arrivent à conclure les ventes.

La raison est simple : la vente immobilière nécessite de l’expertise et une bonne connaissance du marché. La seconde option consiste à baisser les frais de l’agence. Il faut alors qu’ils atteignent les 4 %. Mais même à ce pourcentage, les frais reviendraient à 12 000 euros environ pour un bien d’une valeur de 300 000 euros par exemple.

La troisième option est tout simplement de faire appel à une agence immobilière qui affiche un tarif bas avec des honoraires fixes. Ce qui n’est pas du tout évident étant donné que nombreuses d’entre elles ne sont pas satisfaisantes pour ce qui est du rapport qualité/prix.

Pourtant cette dernière solution demeure la plus sécurisation étant donné qu’elle propose des honoraires fixes. De plus cela assure une vente plus sereine tout en payant moins de frais. Moins la commission est élevée du côté de l’agence, plus la valeur du bien va être importante c’est-à-dire le net vendeur.

  • La solution pour obtenir des prix nets vendeurs supérieurs avec une nouvelle génération d’agence immobilière

Rassurez-vous pour votre prix net vendeur souhaité, une nouvelle agence immobilière sans frais d’agence s’est développée pour le plaisir de tous. Elle propose un prix fixe pour vendre votre bien immobilier. Adieu donc les frais d’agences en travaillant avec une agence immobilière sans commission.

Par exemple chez Immo Fixe, ils se sont fixés comme objectif de redonner du pouvoir d’achat à l’acheteur et au vendeur. En effet, dès lors que le propriétaire travaille avec une agence sans frais, il peut obtenir un meilleur prix net vendeur.

Pour l’acquéreur, c’est simple aussi, acheter un appartement sans frais d’agence lui permet de gagner en pouvoir d’achat et par exemple : acheter une pièce supplémentaire pour recevoir des invités ou encore se construire un superbe dressing.

Comment fait l’agence immobilière sans frais d’agence pour exister ?

key-2114455_1280(14)

Les dirigeants qui ont créé l’agence immobilière sans frais d’agence ont étudié à la fois le commerce et les systèmes de management selon les normes ISO (ISO 9001). De cette méthodologie de travail, ils ont défini 3 leviers pour annuler les frais d’agence et augmenter les prix nets vendeurs pour les propriétaires.

Une optimisation de la vente immobilière en dématérialisant certains processus de la chaîne de vente, une approche digitalisée plus forte et un placement du vendeur au cœur de sa vente en l’impliquant dans les visites. Des solutions numérisées qui rapportent plus que les autres alternatives traditionnelles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s