Conception d’un garage chez-soi, quelles sont les démarches administratives ?

Aménager un garage n’est pas une simple tâche à réaliser. Une telle opération requiert l’observation de plusieurs conditions. Sans quoi, la réalisation sera vouée à l’échec.

En effet, les principaux concernés devront faire preuve de savoir-faire, d’imagination et d’agilité pour mener cette opération qui est l’aménagement de garage à bien.

La moindre erreur joue en défaveur de l’esthétisme du garage et celui de la maison à laquelle il est combiné.  À cet effet, comment aménager un garage chez soi ?

Effectuer un état des lieux

L’étape primordiale pour construire un garage est l’évaluation de vos besoins et l’inspection de la zone d’implantation. Pour le premier paramètre, vous devez songer au modèle de garage à mettre en place.

Si vous êtes à court d’imagination et ne savez pas trop quel garage choisir, n’hésitez pas à vous renseigner sur quelques sites de décoration sur internet. Vous trouverez alors des milliers de types de garage, en particulier les plus tendances.

Avec un peu de chance, vous trouverez le modèle de garage qui s’accommodera avec votre maison. Mais si vous ignorez lequel des modèles proposés conviendrait à votre chez-soi, n’hésitez pas à vous faire accompagner par un expert. Ce dernier se chargera de chercher le modèle parfait pour votre domicile.

L’expert va alors étudier l’aspect de votre maison de l’intérieur à l’extérieur. Il va même analyser les matériaux qui ont servi à construire l’habitat et l’architecture.

Trouver une source de financement

Une fois que l’aménagement du garage soit déclaré comme faisable, la prochaine étape est la vérification du budget en main. Évidemment, le coût approximatif des travaux vous sera parvenu par l’expert à la fin de l’état des lieux. Il vous reste à comparer votre budget avec le tarif fourni par le professionnel.

Si votre budget semble inférieur, il vous faut trouver un moyen de financement. À titre de rappel, un crédit immobilier ou un prêt immobilier est une somme d’argent octroyée par une institution à un particulier afin que ce dernier financer un quelconque projet en rapport avec l’immobilier.

Suivre les règlementations juridiques au pied de la lettre

À l’instar des composants immobiliers, la construction de garage est soumise à quelques règles juridiques. Vous devez alors le déclarer ou bien demander une autorisation auprès de votre commune pour sa réalisation. À l’issue des travaux, ce garage sera taxé.

Déclaration ou permis de construire ?

Pour savoir quelle démarche suivre, il est nécessaire de calculer la surface de plancher du garage. Cette valeur concerne les pièces dont la hauteur de plafond est supérieure à 1,80 m. L’épaisseur des murs extérieurs en est exclue, tout comme celle des matériaux isolants.

Vous n’aurez donc qu’à mesurer la largeur et la longueur de la pièce et les multiplier. Vous saurez alors si votre aménagement pourra se contenter d’une déclaration des travaux en mairie ou si vous devrez faire une demande de permis de construire. Les deux options impliquent un délai avant la réalisation des travaux.

Pour les communes n’ayant pas de Plan d’Urbanisme

  • Surface inférieure à 20 m² : la déclaration préalable de travaux est obligatoire ;
  • Surface supérieure à 20 m² : le permis de construire est obligatoire.

Pour les communes ayant un Plan d’Urbanisme

  • Surface inférieure à 20 m² : déclaration préalable de travaux obligatoire ;
  • Surface comprise entre 20 et 40 m² et surface totale inférieure à 150 m² : déclaration préalable de travaux obligatoire pour les zones urbaines et permis de construire exigé en dehors ;
  • Surface comprise entre 20 et 40 m² et surface totale supérieure à 150 m² : permis de construire obligatoire.

Dans les deux cas, les travaux de modification de la façade (ajout d’ouvertures, suppression de la porte de garage) doivent faire l’objet d’une demande de permis de construire.

Si votre terrain se trouve dans une zone de protection (monuments historiques, réserve naturelle,…) vous devrez contacter les Bâtiments de France.

Comment faire ces démarches administratives ?

Pour faire une déclaration préalable de travaux d’aménagement de garage, vous devrez remplir le Cerfa n° 13703*03. C’est pareil lorsque vous demanderez un permis de construire. Le délai d’instruction est d’un mois. Pensez donc à joindre à votre demande un plan de situation du terrain et un plan des façades et des toitures. D’autres documents seront exigés en fonction des situations.

Laisser un commentaire